Comment réussir la pêche du brochet en hiver ? Les zones clés à explorer

La pêche du brochet aux leurres en automne - Fishare – FISHARE

La pêche du brochet en hiver nécessite une stratégie adaptée en raison du ralentissement de son métabolisme. Trois zones méritent une attention particulière pour augmenter les chances de capture. Premièrement, les cassures dans les petits plans d’eau sont essentielles. Avec la rareté des zones profondes, les brochets se répartissent en petits groupes près des cassures, profitant de la facilité d’accès aux différentes profondeurs pour trouver une température d’eau idéale et se nourrir principalement de poissons blancs. Deuxièmement, les zones calmes des cours d’eau offrent un refuge contre le courant fort de l’hiver, permettant aux brochets de conserver leur énergie tout en se tenant prêts à capturer les proies passant à leur portée. Enfin, la pêche en pélagique dans les grands lacs profonds se révèle fructueuse, les brochets s’éloignant des bordures pour chercher de grosses proies dans les eaux profondes, profitant ainsi d’un habitat plus vaste et de la possibilité de rester à l’affût toute la journée. Les lacs Alpins du Sud-est et du Grand-est sont particulièrement adaptés à cette méthode de pêche hivernale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *